L’oignon contre le cholestérol

oignon contre le cholestérol
5/5 (1 votes)

L’oignon, ce légume familier et omniprésent dans nos cuisines, détient des vertus étonnantes pour la santé, notamment dans la lutte contre le cholestérol. Riche en composés soufrés, en quercétine, en fibres alimentaires solubles, et en sélénium, l’oignon se révèle être un puissant antioxydant, favorisant ainsi la réduction du taux de cholestérol LDL, communément appelé le “mauvais cholestérol”​.

Quercétine : l’antioxydant puissant

L’oignon n’est pas seulement un ingrédient de base dans la cuisine du monde entier ; il est également un trésor de bienfaits pour la santé, notamment grâce à la quercétine, un puissant antioxydant qu’il contient.

La quercétine est un type de flavonoïde qui offre une protection remarquable contre les radicaux libres, ces molécules instables capables de causer des dommages considérables aux cellules de notre corps, menant potentiellement à des maladies chroniques, y compris les maladies cardiovasculaires.

Protection cellulaire contre les radicaux libres

Les radicaux libres sont produits naturellement dans le corps lors de processus métaboliques, mais leur production peut être augmentée par des facteurs externes tels que la pollution, le tabagisme, ou encore l’exposition aux rayons UV. La quercétine, grâce à ses propriétés antioxydantes, joue un rôle clé en neutralisant ces radicaux libres, contribuant ainsi à réduire le risque de dommages cellulaires et de maladies associées​.

Effets anti-inflammatoires

En plus de ses effets antioxydants, la quercétine possède également des propriétés anti-inflammatoires. L’inflammation étant un facteur de risque connu pour de nombreuses maladies chroniques, y compris les maladies cardiovasculaires, la capacité de la quercétine à réduire l’inflammation peut aider à prévenir ces conditions. Elle agit en inhibant les processus inflammatoires dans le corps, offrant ainsi une protection supplémentaire contre le développement de maladies inflammatoires​​.

Régulation de la pression artérielle

Des recherches suggèrent également que la quercétine peut contribuer à la régulation de la pression artérielle. En aidant à maintenir des niveaux de pression artérielle dans une fourchette normale, la quercétine favorise la santé cardiovasculaire et réduit le risque de complications telles que l’hypertension, un facteur de risque majeur pour les maladies cardiaques.

Fibres alimentaires solubles : un soutien pour le taux de cholestérol

La magie des fibres alimentaires solubles réside dans leur capacité à réguler le cholestérol, faisant de l’oignon un allié précieux pour la santé cardiovasculaire. Ces fibres, présentes en quantité significative dans l’oignon, jouent un rôle crucial dans le mécanisme de contrôle du cholestérol sanguin.

Comment fonctionnent les fibres solubles ?

Les fibres solubles ont la propriété unique de se dissoudre dans l’eau, formant un gel visqueux qui traverse le système digestif. Ce gel a la capacité de se lier avec les acides biliaires – des composés utilisés pour digérer les graisses – dans l’intestin. Normalement, ces acides biliaires sont réabsorbés dans l’intestin et retournent au foie pour être réutilisés.

Cependant, le gel formé par les fibres solubles empêche cette réabsorption, forçant le corps à utiliser le cholestérol présent dans le sang pour produire plus d’acides biliaires, ce qui a pour effet de réduire le niveau global de cholestérol​​.

L’impact sur le cholestérol LDL

Le rôle des fibres alimentaires solubles ne se limite pas à une simple interaction physique avec les acides biliaires ; leur présence contribue également à abaisser le taux de LDL, le “mauvais” cholestérol. En diminuant l’absorption du cholestérol dans le sang, ces fibres aident à maintenir un équilibre sain entre le LDL et le HDL, le “bon” cholestérol, crucial pour la santé cardiovasculaire.

Cette réduction du LDL est directement liée à une diminution du risque de formation de plaques d’athérome sur les parois des artères, un facteur majeur dans le développement des maladies cardiaques​​.

Sélénium : l’oligo-élément protecteur

Le sélénium est un oligo-élément essentiel qui joue un rôle crucial dans la santé humaine, notamment grâce à ses propriétés antioxydantes. Sa présence significative dans l’oignon en fait une source importante pour l’alimentation, offrant une protection cellulaire remarquable contre les dommages oxydatifs.

Rôle antioxydant du sélénium

Le sélénium contribue activement à la défense de l’organisme contre les effets néfastes des radicaux libres, ces molécules instables qui peuvent endommager les cellules et sont impliquées dans le développement de nombreuses maladies, y compris les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Il participe à la synthèse de la glutathion peroxydase, une enzyme clé dans le système antioxydant du corps, qui aide à neutraliser les radicaux libres et à protéger les cellules contre les dommages oxydatifs​​.

Sélénium et fonction thyroïdienne

Outre ses propriétés antioxydantes, le sélénium joue également un rôle important dans la régulation de la fonction thyroïdienne. La glande thyroïde contient la plus haute concentration de sélénium de tous les organes. Cet oligo-élément est indispensable pour la production des hormones thyroïdiennes, qui régulent le métabolisme, la croissance et le développement. Un apport adéquat en sélénium assure donc le bon fonctionnement de la thyroïde et aide à prévenir les désordres thyroïdiens.

Sélénium et système immunitaire

Le sélénium est également bénéfique pour le système immunitaire. Il stimule la production de cellules immunitaires et renforce la réponse immunitaire de l’organisme. Cela aide à combattre les infections, les inflammations, et même à ralentir le vieillissement cellulaire. Un apport suffisant en sélénium peut donc contribuer à une meilleure résistance aux maladies et à une santé globale améliorée.

L’oignon dans votre alimentation

oignons lutter cholestérol

L’intégration de l’oignon dans votre alimentation est une excellente manière de bénéficier de ses nombreux bienfaits pour la santé, notamment en ce qui concerne la réduction du cholestérol, l’amélioration de la santé cardiovasculaire, et la protection contre certaines maladies grâce à sa richesse en quercétine, fibres solubles, et sélénium.

Voici une liste de suggestions pour incorporer l’oignon de manière variée et savoureuse dans vos repas :

  • Salades fraîches : Ajoutez des tranches ou des dés d’oignon rouge ou jaune à vos salades pour un croquant rafraîchissant et une saveur piquante. Les oignons rouges se marient particulièrement bien avec des salades vertes, des tomates, et du concombre.
  • Soupes et Bouillons : Intégrez des oignons émincés dans vos soupes, bouillons, et potages. L’oignon apporte une profondeur de goût et renforce les saveurs des autres légumes et des viandes.
  • Sauces maison : Utilisez l’oignon comme base pour vos sauces et vos sautés. Commencez par faire revenir de l’oignon haché dans un peu d’huile jusqu’à ce qu’il soit translucide, puis ajoutez d’autres ingrédients pour créer des sauces riches et aromatiques.
  • Oignons caramélisés : Caramélisez des oignons en les cuisant doucement jusqu’à ce qu’ils développent une douceur naturelle et une couleur dorée. Utilisez-les comme garniture pour des pizzas, des tartes salées, ou des sandwiches.
  • Marinades et Pickles : Incorporez des oignons crus dans des marinades ou préparez des oignons au vinaigre pour ajouter une touche acidulée à vos plats.
  • Omelettes et Quiches : Ajoutez des oignons sautés à vos omelettes ou quiches pour une saveur supplémentaire. L’oignon se marie bien avec les œufs, le fromage, et d’autres légumes.
  • Rôtis et Gratinés : Placez des rondelles d’oignon sous ou autour de viandes ou de poissons avant de les rôtir, pour absorber les jus et enrichir les saveurs. Les oignons peuvent également être inclus dans des gratins de légumes.

Conclusion

Inclure l’oignon dans votre régime alimentaire est une manière simple et efficace de combattre le cholestérol élevé. Ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, et sa richesse en fibres et en sélénium en font un allié de choix pour maintenir une bonne santé cardiovasculaire. Toutefois, il est important de rappeler que la gestion du cholestérol passe également par une alimentation équilibrée et une activité physique régulière.

A propos Nathalie Leclerc 1097 Articles
Nathalie Leclerc est une journaliste spécialisée en santé et médecine, mère de deux enfants et fervente adepte d'un mode de vie sain et écologique. Elle combine son expertise en santé familiale et nutrition avec un engagement pour les produits bio et le ménage écologique, offrant des conseils pratiques et éclairés à ses lecteurs. Sa passion pour un bien-être accessible et durable fait d'elle une ressource précieuse pour naviguer dans les défis de la santé moderne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*