Tout savoir sur les hérissons

tout savoir sur les hérissons
5/5 (3 votes)

Vous voilà en plein milieu de la nuit, une tasse de tisane à la main, en train de regarder par la fenêtre et qu’apercevez-vous ? Un petit visiteur à piquants se promène dans votre jardin, fouillant sous les feuilles à la recherche de quelque chose à manger. Vous l’avez deviné, nous allons parler des hérissons, ces adorables boules d’épines qui font parfois un petit tour dans nos jardins. 🦔

Mais que savons-nous vraiment sur ces petits animaux sauvages qui semblent si mystérieux ? Vous êtes-vous déjà demandé d’où ils viennent, ce qu’ils mangent ou même pourquoi ils ont tous ces piquants ? Eh bien, préparez-vous à en apprendre beaucoup plus, car nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur les hérissons !

Nous allons explorer leur vie, leurs habitudes et leurs besoins. Vous découvrirez à quel point ces créatures sont fascinantes, mais aussi comment vous pouvez contribuer à leur bien-être et à leur protection.

Les hérissons, ces petits visiteurs sauvages de nos jardins

Le hérisson en France : un animal de la nature au bout de votre jardin

En France, le hérisson commun (Erinaceus europaeus) est l’espèce que vous êtes le plus susceptible de rencontrer dans votre jardin.

Ce petit mammifère, à la fois piquant et attachant, se promène souvent la nuit à la recherche de nourriture et d’un abri.

Mais attention, même s’ils sont mignons, les hérissons sont des animaux sauvages, et il est important de les respecter et de ne pas les déranger inutilement.

Leur apparence et leurs piquants : pourquoi roulent-ils en boule ?

hérisson en boule

Les hérissons sont facilement reconnaissables grâce à leurs piquants qui recouvrent presque tout leur corps, sauf leur ventre, leur tête et leurs pattes.

Ces piquants, qui peuvent atteindre jusqu’à 5000 sur un seul hérisson, sont en réalité des poils modifiés, et chacun d’eux peut être contrôlé individuellement par les muscles de l’animal.

Mais pourquoi ont-ils besoin de tous ces piquants, me direz-vous ? Eh bien, les piquants jouent un rôle essentiel dans leur protection contre les prédateurs.

Lorsqu’un hérisson se sent menacé, il se met en boule en contractant les muscles qui contrôlent ses piquants. Ainsi, il présente une véritable barrière d’épines à tout agresseur potentiel, comme un chat, un renard ou même un chien un peu trop curieux.

Cette capacité à se mettre en boule est également utile pour le hérisson lorsqu’il dort. En effet, en se roulant en boule, il peut se protéger du froid et conserver sa chaleur corporelle. Et avouez-le, qui n’a jamais rêvé de pouvoir se mettre en boule comme un hérisson pour rester bien au chaud sous la couette en hiver ?

La vie secrète des hérissons : nocturnes, solitaires et gourmands

Leur mode de vie nocturne

Les hérissons sont des animaux nocturnes. Lorsque le soleil se couche et que nous nous préparons à aller au lit, ces petites boules de piquants commencent seulement leur journée.

Ils passent la majeure partie de la nuit à chercher de la nourriture, en se promenant sur de longues distances.

Alors, si vous entendez un bruit de feuilles qui craquent dans votre jardin en pleine nuit, ce pourrait bien être un hérisson en pleine exploration ! 🦔

Leur alimentation : insectes, limaces et autres délices du jardin

les hérissons dans le jardin

Les hérissons sont des omnivores, mais leur régime alimentaire est principalement composé d’insectes.

Ils raffolent des limaces, des vers de terre, des chenilles et des escargots.

En somme, ils sont de véritables exterminateurs naturels dans votre jardin.

Le hérisson est un anti limace naturel !

Ils mangent aussi des fruits tombés, des baies et même des champignons. Ils peuvent parfois se régaler d’œufs, de petits oiseaux ou de grenouilles si l’occasion se présente.

Bref, le hérisson n’est pas difficile, il mange à peu près tout ce qu’il trouve dans votre jardin !

Un animal solitaire : leur comportement en dehors de la saison de reproduction

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les hérissons sont des animaux solitaires. Ils préfèrent vivre seuls et ne cherchent la compagnie d’autres hérissons que pendant la saison des amours.

Ils sont très territoriaux et n’aiment pas partager leur espace. Alors, si vous voyez un hérisson dans votre jardin, il y a de fortes chances qu’il soit le seul dans le coin.

Le hérisson et son habitat : du tas de feuilles à l’abri dans le jardin

Les abris naturels : tas de feuilles, bûcher, sous les haies

Les hérissons sont des créatures qui aiment se cacher.

Pendant la journée, ils dorment généralement dans un abri douillet qu’ils ont trouvé ou construit eux-mêmes.

Cela peut être un tas de feuilles, un bûcher, sous une haie ou même un tas de bois.

Voici une bonne solution pour utiliser les tontes d’herbe !

Ils aiment les endroits tranquilles, sombres et sûrs, où ils peuvent se blottir et dormir paisiblement.

Il est important de ne pas déranger ces abris, surtout pendant l’hiver, lorsque les hérissons hibernent.

Donc, avant de brûler ce tas de feuilles ou de déplacer ce tas de bois, assurez-vous qu’aucun de nos amis à piquants n’y a élu domicile.

Comment aménager un abri pour hérisson dans votre jardin ?

abris pour hérisson

Si vous voulez aider les hérissons à trouver un abri dans votre jardin, vous pouvez aménager un petit coin pour eux.

Un simple tas de feuilles ou de bois peut faire l’affaire. Mais vous pouvez aussi être un peu plus créatif.

Par exemple, vous pouvez acheter ou construire une petite maison pour hérissons et la placer dans un endroit tranquille et à l’abri de votre jardin.

Assurez-vous simplement que l’entrée est suffisamment grande pour un hérisson, mais suffisamment petite pour empêcher l’accès à des prédateurs comme les renards ou les chats.

De plus, placez l’abri dans un endroit sûr, loin des routes et des dangers potentiels.

Vous pouvez même ajouter un peu de paille ou de feuilles à l’intérieur pour le rendre plus confortable.

Comment aider nos amis les hérissons ?

La nourriture à laisser à disposition (et celle à éviter)

Alors, comment pouvez-vous aider les hérissons qui visitent votre jardin ? Une façon simple de le faire est de leur fournir de la nourriture.

Bien qu’ils soient très doués pour trouver leur propre nourriture, un petit coup de pouce ne fait jamais de mal, surtout pendant les mois d’hiver.

Vous pouvez laisser de la nourriture pour chat ou chien (de préférence à base de viande et non de poisson), des fruits comme les pommes ou les bananes.

Mais attention, certains aliments sont à éviter ! Ne donnez jamais de lait à un hérisson, car ils sont intolérants au lactose et cela peut leur causer des problèmes de digestion.

Évitez aussi les aliments trop sucrés ou trop salés.

Mettre de l’eau à disposition

un hérisson qui boit de l'eau

En plus de la nourriture, il est important de mettre de l’eau à disposition pour les hérissons. Une petite coupelle remplie d’eau fraîche peut faire l’affaire.

Assurez-vous simplement de la remplir régulièrement et de la nettoyer pour éviter la prolifération des bactéries.

Les dangers du jardin : pesticides, piscines, fils de fer…

Enfin, il est essentiel de faire attention aux dangers potentiels dans votre jardin. Les pesticides et autres produits chimiques peuvent être très nocifs pour les hérissons. Essayez donc de privilégier les méthodes de jardinage naturelles.

De plus, si vous avez une piscine, assurez-vous qu’il y a un moyen pour les hérissons de sortir s’ils tombent à l’eau. Un simple morceau de bois flottant peut suffire.

Enfin, vérifiez que votre jardin est exempt de fils de fer, de filets de jardinage ou d’autres objets dans lesquels les hérissons pourraient se coincer.

Protéger les hérissons : une responsabilité partagée

Pourquoi est-ce important de protéger les hérissons

Protéger les hérissons n’est pas seulement une question de bonté envers ces charmantes petites créatures.

Les hérissons jouent un rôle crucial dans notre écosystème. En tant que prédateurs naturels d’insectes nuisibles, ils contribuent à maintenir l’équilibre de la biodiversité.

De plus, leur présence (ou absence) dans nos jardins peut être un indicateur de la santé de notre environnement local.

Cela dit, les hérissons sont malheureusement en déclin dans de nombreux endroits, y compris en France. La perte de leur habitat naturel, les accidents de la route, les pesticides et d’autres menaces mettent en danger leur survie.

C’est pourquoi il est de notre responsabilité à tous de les protéger.

Des gestes simples pour un grand impact

le hérisson

Nous avons déjà évoqué plusieurs manières d’aider les hérissons dans votre jardin, comme leur fournir de la nourriture et de l’eau, éviter les pesticides, et mettre en place des abris.

Mais il y a d’autres gestes simples que vous pouvez adopter pour les protéger.

Par exemple, avant de tondre votre pelouse, prenez quelques minutes pour vérifier qu’aucun hérisson ne s’y cache. Les hérissons sont souvent victimes d’accidents avec des tondeuses ou des taille-haies. De même, avant d’allumer un feu de joie, assurez-vous qu’aucun hérisson n’est caché dans le tas de bois.

Un simple contrôle peut sauver une vie.

De plus, essayez de garder une partie de votre jardin un peu “sauvage”, avec des tas de feuilles, des broussailles ou des haies. Ces zones fournissent des habitats naturels pour les hérissons et d’autres animaux sauvages.

Enfin, n’oubliez pas que les hérissons sont des animaux sauvages.

Même s’ils sont adorables, il est important de les respecter et de les laisser vivre leur vie le plus naturellement possible.

Évitez de les manipuler inutilement, et ne tentez jamais de les domestiquer.

La sensibilisation : partager l’amour pour les hérissons

En plus de ces gestes directs pour aider les hérissons, vous pouvez aussi contribuer à leur protection en sensibilisant les autres.

Parlez de l’importance des hérissons à vos amis, à votre famille, à vos voisins. Partagez des informations sur les réseaux sociaux, participez à des événements de sensibilisation, ou même organisez-en un vous-même.

Vous pouvez aussi soutenir des associations qui œuvrent pour la protection des hérissons. Ces organisations font un travail incroyable pour sauver les hérissons blessés, promouvoir la recherche sur les hérissons, et sensibiliser le public à leur protection.

Chaque don, chaque bénévolat, chaque partage d’information compte.

A propos Nathalie Leclerc 1097 Articles
Nathalie Leclerc est une journaliste spécialisée en santé et médecine, mère de deux enfants et fervente adepte d'un mode de vie sain et écologique. Elle combine son expertise en santé familiale et nutrition avec un engagement pour les produits bio et le ménage écologique, offrant des conseils pratiques et éclairés à ses lecteurs. Sa passion pour un bien-être accessible et durable fait d'elle une ressource précieuse pour naviguer dans les défis de la santé moderne.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*