Comment réduire sa facture de chauffage

comment réduire sa facture de chauffage
5/5 (3 votes)

Vous souhaitez réduire votre facture de chauffage, car elle est trop élevée ? On va vous aider ! Il est possible de faire facilement des économies sur votre facture, sans arrêter de vous chauffer pour autant.

Tout d’abord, la facture moyenne annuelle de chauffage des foyer français, en 2020, est de 1684 euros. Mais ce montant est une moyenne, qui reste à prendre avec des pincettes. Il existe tellement de différences entre tous les foyers français que ce chiffre est à relativiser.

De plus, avec l’augmentation des tarifs en 2023 et début 2024 de l’électricité, se chauffer devient un luxe pour certains Français !

Quel type de chauffage consomme le plus ?

Les différents types de chauffages sur le marché n’ont pas la même consommation. Nous parlons ici de la consommation d’énergie, nous ne prenons pas en compte les frais liés à l’installation.

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique est, de loin, le plus cher. On estime que pour chauffer une maison de 120m2 il faut compter entre 2200 et 2700 euros par an. Cependant il faut prendre en considération l’isolation de la maison. Les vieux modèles de radiateurs consomment également plus que les modèles récents à inertie ou à accumulation.

Découvrez notre Guide complet du radiateur électrique à inertie

Le chauffage au fioul

Se chauffer au fioul n’est pas la solution la plus économique. On estime que pour chauffer une maison de 120m2 il faut compter entre 1900 et 2500 euros par an. Comme tous les types de chauffages, l’isolation de la maison impactera la facture. Le fioul est une énergie fossile, elle est donc polluante.

Les poêles à granulés de bois

Grâce aux aides de l’État, l’installation de poêles à granulés a explosé ces dernières années. Cependant, le coût du sac a doublé, voire triplé en 2022. Il faudra débourser entre 10 et 15 euros en moyenne pour un sac de 15 kg, alors qu’il n’en coutait que 5 euros en 2021. Pour chauffer une maison de 120m2, il faudra acheter environ 2500 kg de pellets, soit un coût d’environ 2000 euros annuel.

Le chauffage au gaz

Se chauffer au gaz de ville est fréquent et plutôt bon marché. Une maison de 120m2 nécessite environ 15 000 kwH de gaz, soit une facture annuelle d’environ 1300 euros. Il faut aussi compter l’entretien de la chaudière.

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est le plus économique. Équiper sa cheminée d’un insert, permet de réduire efficacement les coûts de chauffage. Il faudra acheter, et stocker, environ 10 stères de bois pour chauffer une maison avec des bûches. Le stère oscille entre 50 et 100 euros suivant les fournisseurs.

9 astuces pour réduire sa facture de chauffage

Découvrons maintenant 9 astuces qui permettent de réduire la facture de chauffage, sans contraintes !

1. Fermer les volets la nuit

fermer les volets

Dès la tombée de la nuit, on pense à fermer les volets et les rideaux. L’air emprisonné augmente l’isolation et fait ainsi barrière contre le froid. On estime à 15% la perte énergétique évitée avec cette technique.

2. Installer un thermostat

Un thermostat ne coûte pas cher et permet de régler avec précision ses appareils de chauffage. Il déclenchera automatiquement le chauffage suivant la température. En plus de réaliser des économies, il améliore le confort de vie en évitant de surchauffer.

3. Régler la bonne température dans les pièces

Les pièces de vie doivent être chauffées à 19°C tandis que les chambres doivent être chauffées à 18°C. N’oubliez pas de diminuer de 2°C la nuit les pièces inoccupées. Ne chauffez la salle de bain qu’au moment de l’utilisation.

4. Porter des vêtements chauds

En hiver, même à l’intérieur on se couvre. Pour réduire la facture de chauffage, le premier réflexe est de se couvrir. Alors pensez à enfiler un pull, des chaussettes et des chaussons.

5. Aérer pour chasser l’humidité

Cela peut paraître contre-productif, mais il est important de bien aérer même en hiver. D’abord pour avoir de l’air de bonne qualité, mais aussi pour chasser l’humidité de l’intérieur, qui est plus difficile à chauffer. Il est recommandé d’aérer 10 minutes par jour.

6. Nettoyer ses radiateurs

Nettoyer ses radiateurs est important pour enlever la poussière qui s’y accumule et qui retient la chaleur. Il existe des outils pour réussir à passer derrière. Équipez-vous aussi d’un chiffon légèrement humide pour attraper toute la poussière.

7. Dégager l’espace devant ses radiateurs

Ne placez rien devant les radiateurs, sinon vous perdez la diffusion de celui-ci. Évitez de cacher votre radiateur avec une plante, un rideau ou un meuble.

8. Fermer les portes des pièces chauffées

Si une pièce est chauffée, pensez à fermer la porte pour que la chaleur ne parte pas dans les couloirs. Évitez de chauffer les endroits inoccupés, comme les escaliers qui mènent au garage par exemple.

9. Installer un filtre antifroid

Il existe maintenant des filtres antifroid à coller sur ses fenêtres. Ce sont des filtres transparents qui vont permettre de retenir la chaleur et d’empêcher le froid de rentrer. L’isolation des fenêtres est ainsi améliorée.

Impact environnemental des systèmes de chauffage

Dans notre quête pour un habitat confortable et chaleureux, il est primordial de considérer l’impact environnemental de nos choix de chauffage. Chaque système de chauffage possède une empreinte écologique qui se manifeste à travers la consommation d’énergie, les émissions de CO2, et l’utilisation de ressources naturelles. Cette section vise à éclairer sur l’impact environnemental des différents systèmes de chauffage et à promouvoir des alternatives plus écologiques.

Chauffage électrique

chauffage électrique

Bien que considéré comme propre à l’usage final, l’impact environnemental du chauffage électrique dépend largement de la source de l’électricité. Dans les régions où l’électricité est produite à partir de combustibles fossiles, son utilisation peut entraîner des émissions élevées de CO2. Opter pour une électricité issue de sources renouvelables peut atténuer cet impact.

Chauffage au fioul

Le chauffage au fioul, un combustible fossile, est l’un des plus polluants en raison de ses hautes émissions de gaz à effet de serre et de particules fines. Son utilisation contribue significativement au réchauffement climatique et à la dégradation de la qualité de l’air.

Poêles à granulés de bois

Les poêles à granulés offrent une option plus durable, le bois étant une ressource renouvelable. Cependant, la durabilité dépend de la gestion des forêts et de l’efficacité de la combustion. Bien que les émissions soient plus faibles comparées aux combustibles fossiles, il reste crucial d’opter pour des appareils certifiés pour minimiser l’impact environnemental.

Chauffage au gaz

Le gaz naturel émet moins de CO2 que le fioul, mais il reste une source de gaz à effet de serre. Les nouvelles technologies de chaudières à condensation améliorent l’efficacité énergétique, réduisant ainsi l’empreinte écologique du chauffage au gaz.

Chauffage au bois

Utiliser du bois comme source de chauffage peut être écologique si le bois provient de forêts gérées durablement et que la combustion est efficace. Les appareils modernes de chauffage au bois sont conçus pour brûler le bois proprement, réduisant les émissions de particules.

Vers des alternatives plus écologiques

Pour réduire l’impact environnemental de notre chauffage, il est conseillé d’explorer des alternatives plus écologiques :

  • Pompes à chaleur : Utilisant l’air ou le sol comme source d’énergie, les pompes à chaleur offrent un rendement élevé avec une empreinte carbone réduite.
  • Systèmes solaires thermiques : Capables de convertir l’énergie solaire en chaleur, ces systèmes diminuent la dépendance aux combustibles fossiles.
  • Chauffage géothermique : Exploitant la chaleur constante du sous-sol, le chauffage géothermique représente une solution durable et performante.

Dites-nous en commentaire si vous connaissez d’autres astuces pour réduire la facture de chauffage.

Et n’hésitez pas aussi à lire notre article sur comment réduire sa facture d’électricité !

A propos Nathalie Leclerc 1035 Articles
Nathalie Leclerc est une journaliste spécialisée en santé et médecine, mère de deux enfants et fervente adepte d'un mode de vie sain et écologique. Elle combine son expertise en santé familiale et nutrition avec un engagement pour les produits bio et le ménage écologique, offrant des conseils pratiques et éclairés à ses lecteurs. Sa passion pour un bien-être accessible et durable fait d'elle une ressource précieuse pour naviguer dans les défis de la santé moderne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*